En poursuivant votre navigation sur notre site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.

Actualités

Actualités

    Résultats de l'Assemblée générale du 26 06 2019

      

    Résultats de l'Assemblée générale du 12 06 2019

     

    Notice complète Assemblée Générale 2019

    La notice complète de l'Assemblée Générale 2019 est consultable ci-après :

    Rapport sur la Solvabilité et la Situation financière 2018

    En application des termes de la Directive Solvabilité 2 s'appliquant aux entreprises et aux organismes d'assurance, la Mutuelle publie son Rapport sur la Solvabilité et la Situation inancière 2018 ci-après, mis à disposition de ses adhérents et du public.

    Ce rapport vise à garantir la bonne information du public et du superviseur sur les données publiées par l’organisme et sur son système de gouvernance .

    Ce rapport décline les chapitres suivants :

    -   Activité et résultat

    -   Système de gouvernance

    -   Profil de risque

    -   Evaluation à des fins de solvabilité

    -   Gestion des fonds propres

    -   Glossaire

    -   Qrt publics



    Lettre d'information santé et bien-être au travail

    Activité physique & Sédentarité-Service de Santé au Travail

    Le Service de Santé au Travail propose aux salariés une enquête sur l'activité physique et la sédentarité. Elle est adressée à tous les collaborateurs du Groupe en France.

    Elle a pour objectif de sensibiliser les collaborateurs et de les aider à évaluer leur niveau d'activité physique.

    La compilation des données fournira aussi des informations à notre Service de Santé au travail en vue de proposer des actions de prévention.

    Une communication synthétique des résultats de cette enquête sera publiée sur Echonet dans le courant du mois mars.

    L'envoi de ce questionnaire a été confié à la société WorldApp qui garantit la confidentialité et l'anonymat de vos réponses, ainsi que le respect du traitement de vos données personnelles.

     

    le 10 janvier, un mail a été adressé de la boîte d'envoi :
    EnqueteSedentarite.SanteauTravail

    Règlement mutualiste janvier 2019

    - Consultez le règlement mutualiste applicable au 1er janvier 2019

    Lettre Président

    Nouveautés 2019

    - Consultez la lettre du Président adressée aux adhérents de la Mutuelle ci-après

    Livret des cotisations prestations 2019

    - Consultez le livret des prestations et cotisations applicable au 1er janvier 2019

    Les services et nouveautés 2019

    - Consultez le flyer 2019

    RGPD

    RGPD : Protection des données personnelles


    Règlement Européen de Protection des données


    Le nouveau Règlement Européen de Protection des Données, en vigueur à partir du 25 mai 2018, vise à mieux protéger la confidentialité des données personnelles et sensibles des citoyens et à uniformiser la réglementation pour l'adapter aux nouvelles technologies.


    Nomination d'un Data Protection Officer (DPO) à la Mutuelle


    La Mutuelle a procédé à la désignation de son DPO (Data Protection Officer) qui a été notifié à la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté).

    Le DPO est chargé de veiller à la bonne application des règles de protection des données personnelles.
    Il est l'interlocuteur privilégié de la CNIL et de toutes personnes concernées par une collecte ou un traitement de données à caractère personnel.

    Pour tout renseignement concernant le Règlement et les modalités de sa mise en oeuvre à la Mutuelle du Groupe BNP Paribas, vous pouvez contacter le Data Protection Officer via mail :
    paris_mutuelle_secretariat_general@bnpparibas.com

    ou par courrier à l'adresse suivante :

    Mutuelle du Groupe BNP Paribas
    Secrétariat Général : Data Protection Officer
    ACI CKA01A1
    3-5-7 Rue du Général Compans
    93500 PANTIN


     

    Centimes solidaires

    Participez à l'opération des Centimes Solidaires

    Depuis plus de 6 ans, dans le cadre des "Centimes Solidaires", la Mutuelle reverse au profit des personnes en situation de handicap les centimes issus de vos remboursements.

    Aujourd'hui, près de 8 300 personnes participent à cette opération.

    Depuis sa mise en place en janvier 2012, près de 60 000 euros sont recueillis chaque année et reversés à l’Amicale de l’Institut "Les Cent Arpents".

    Consultez la lettre de l'Amicale de l'Institut « Les Cent Arpents » et participez à l'opération.

    L'optique et le contrat responsable

    L'optique et le contrat responsable


    Règles de prise en charge par la Mutuelle :

    -   Le niveau de garantie souscrit par l'adhérent a un impact sur le montant pris en charge par la Mutuelle mais pas sur le nombre d'équipements.

    Nombre d'équipements et périodicité :

    -   Adulte (18 ans et plus) : 1 paire tous les 24 mois à compter de la date d'achat du premier équipement, sauf dérogations.
    -   Les personnes qui ne peuvent pas porter de verres progressifs, peuvent bénéficier d'une prise en charge par la Mutuelle pour 2 équipements aux cours des 24 mois (1 équipement corrigeant la vision de près et 1 équipement corrigeant le vision de loin). La prescription médicale doit être explicite.

    La périodicité ne s'apprécie plus en année civile mais en année glissante. La date de référence étant la date d'achat du premier équipement.

    Exemple : si 1er achat effectué le 6 fevrier 2016, l'achat suivant ne pourra se faire qu'à partir du 7 février 2018.

    A noter : si l'achat se fait en 2 temps, l'achat de la monture dans un premier temps, puis les verres dans un second temps, c'est la date du 1er achat qui sert de référence.

    Dérogations :

    -   Enfant : 1 paire tous les 12 mois à compter de la date d'achat du premier équipement. En cas d'évolution de la vue dans les 12 mois, la Mutuelle ne pourra prendre en charge un second équipement conformément aux dispositions du contrat responsable.
    -   Adulte : en cas d'évolution de la vue, la période est réduite à 12 mois. La Mutuelle pourra donc prendre en charge un second équipement après que les douze premiers mois soient échus à l'appui du justificatif permettant de comparer l'ancienne et la nouvelle correction et la facture acquittée.